Lionel n’est pas Messi avec l’Argentine

Messi-v1

L’Argentine qui était cinquième et donc barragiste au classement des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018, devait jouer gros hier soir à la Bombonera de Buenos Aires face au Pérou. Mais, hélas Messi qui a joué pour la première fois de son histoire sur ce terrain, et ses coéquipiers sont passés à coté de la victoire. Les Argentins se sont contentés d’un résultat nul face aux Péruviens. Ce résultat éloigne le pays de Maradona de la coupe du monde, désormais sixième du classement est virtuellement éliminé.

Seul contre tous ou seul malgré tout ?

Le rendement de la star du football a été sans résultat, on n’a pas vu l’agressivité et la rapidité  de Messi comme avec le Barça, on a manqué le goût de la compétition malgré le grand enjeu de la rencontre. Il a créé plusieurs occasions certes mais il n’a pas réussi à en saisir une. Une grande responsabilité lui a été confié inconsciemment, ce qui est légitime vu la valeur et le poids de ce joueur à l’échelle internationale.

L’ironie du sort

La dernière fois que l’Albiceleste a raté un Mondial (celui de 1970, au Mexique), elle avait été condamnée par un match nul (2-2) face au Pérou, dans ce même stade de la Bombonera.

 

Commentez cette actualité !