Les causes médicales d’un métabolisme lent

métabolisme-2

Vous produisez trop de cortisol : la fameuse «hormone du stress». Sécrété à une dose normale, le cortisol peut vous aider à brûler des graisses. Mais une surabondance de cortisol – si par exemple vous vivez une longue période de stress – peut amener votre corps à penser que vous faites face à des épreuves et qu’il va lui falloir davantage d’énergie pour les surmonter. Résultat : il fait des réserves, Oups ! des kilos de plus.

Votre taux d’insuline est trop élevé : L’insuline aide le corps à transformer le sucre en énergie, mais si votre corps est résistant à l’insuline, les cellules sont incapables d’absorber le glucose et il en résulte un taux de sucre élevé dans le sang. Cela peut également induire en erreur votre corps qui, pensant avoir fait le plein d’énergie, ralentit son métabolisme.

Votre Thyroîde est détraquée : La glande thyroïde située à la base du cou, régule les hormones thyroïdiennes, lesquelles affectent grandement notre métabolisme. Ainsi, si vous ne produisez pas suffisamment et  votre métabolisme va ralentir.

Votre taux d’œstrogène est faible :Le manque d’œstrogènes se caractérise par une augmentation de la masse graisseuse et une réduction de la masse musculaire.Différentes études ont montré que le gain de poids peut malheureusement être une conséquence de cette carence en œstrogènes. Cela peut arriver chez les femmes menopausées.

Vous manquez de testostérone : Les hommes ne sont pas à l’abri des changements hormonaux. La baisse de testostérone qui frappe les hommes qui prennent de l’âge s’accompagne d’un déclin de la masse musculaire et d’une augmentation de la masse graisseuse.

Vous prennez des médicaments : Certains médicaments ralentissent votre métabolisme. L’usage à long terme d’anti-inflammatoires stéroïdiens tels que la prednisone peut augmenter l’appétit et amener à la surconsommation de calories.

Vous n’absorbez pas assez de calories : Il serait logique de penser que vous devez manger moins de calories pour perdre du poids, non ? Pas toujours ! Vous avez besoin de carburant pour faire fonctionner votre corps sous peine de voir votre métabolisme ralentir afin de conserver de l’énergie.